logotype

Marcel Renaudin (1922-2017). "Rénaodine, vous espion ! Vous condamné à mort !" (2ème partie)

Nous retrouvons le jeune Marcel Renaudin, 21 ans, qui va gagner Nuremberg pour y effectuer son Service du Travail Obligatoire (S.T.O.) conformément à l'avis de son père qui voulait que son fils aîné fasse son devoir de Français et respecte "la volonté de Dieu". Mais les choses vont virer au drame pour notre séminariste et les Allemands vont le condamner à mort - oui, à mort ! Et ce pour avoir simplement manifesté un penchant par trop marqué pour la langue de Shakespeare...

Marcel Renaudin (1922-2017) Un rescapé de Dachau (1ère partie). Jeunesse

Ancien rescapé du camp de concentration de Dachau, Marcel Renaudin vient de rejoindre sa femme et son fils Serge après 94 ans d'une vie bien remplie... Beaucoup de Lavallois le connaissaient car il n'hésitait jamais à répondre présent quand une école le sollicitait pour qu'il vienne expliquer aux jeunes ce qu'il avait vécu à cause des Allemands... En 2006, son fils Pierre me l'a fait rencontrer pour qu'ensemble nous écrivions sa vie. Le titre ne fut pas difficile à trouver : "15 mois dans l'enfer de Dachau". Voici son histoire...

Roger Buard (III) : Les municipales de 77, l'ami Mitterrand, la trahison de Pinçon en 78...

Retrouvons le socialiste Roger Buard (1934-2009) après "l'épisode Falbalas" qui a contraint Simone à quitter son "bébé" et poursuivons la carrière de celui qui sera réélu en 1977 sur la liste Pinçon (photo ci-dessous) avant de se faire "piquer sa place" de candidat (par ce même Pinçon) aux législatives de 78 et de ne pas même être investi aux cantonales de 79 par son cher et vieux PS...

Roger Buard (IV et fin) : Le refus d'être ministre, le Conseil économique et social, Pinçon contre Planchou...

Trahi par Pinçon et lâché par les socialistes de son département, Roger Buard peut méditer la célèbre sentence "Nul n'est prophète en son pays". Déçu par le comportement des camarades à l'égard de son ami Roger, "Tonton" le magnanime (avec notre argent) va ajouter quelques lignes au cv de l'ancien représentant en produits vétérinaires, qui l'a toujours servi si loyalement sans jamais rien lui demander en échange... Mais retrouvons Roger en 1979 qui vient d'apprendre qu'il n'était pas investi pour se représenter au conseil général...

Roger Buard (II) : Mitterrand, la Marie-Louise Buron, Falbalas, Le Basser...

Dans cette deuxième partie, retrouvons François Mitterrand qui, le 7 mars 1973, à 21 h 30, pénètre dans un Palais de l'Industrie bondé pour y participer à un meeting de soutien à "Buron des Burettes", l'époux de la richissime Marie-Louise (photo ci-dessous) et candidat à la députation dans la première circonscription de Laval contre "Buron des Buvettes"...

2017  Laval et son histoire   globbersthemes joomla templates