logotype

En 2010, un Microbus 100% électrique

microbus

En 2004, le groupe Gruau crée un véhicule capable de transporter 20 personnes dans des endroits où des bus de 70 places ne peuvent accéder.

Le Microbus est né qui, quatre ans plus tard, séduira le fabricant de batteries LMP, Vincent Bolloré...

 

120 ans

A Laval depuis 1889 (eh oui, 120 bougies soufflées en 2009 !), Gruau est devenu le «leader européen de la carrosserie sur véhicule utilitaire».

Dirigé par Patrick Gruau, l'arrière-arrière petit-fils du fondateur, le groupe transforme 50 000 véhicules par an et emploie, sur 12 sites, près de 1 000 collaborateurs.

Multi-spécialiste, il commercialise ses produits sous des marques que nombre d'automobilistes connaissent pour avoir lu leur nom sur un véhicule qui, en ville, sous leurs yeux, attendait également que le feu passe au vert...

Les secteurs concernés vont du fourgon grand volume (Labbé) au funéraire (Ducarme) en passant par l'isotherme (Isberg), les véhicules de pompier (Sanicar), les bibliobus (Gruau)...

Microbus

En 2004, Gruau devient constructeur en créant, produisant et commercialisant un petit bus qu'il a imaginé trois ans plus tôt. Dénommé Microbus, ce «petit nouveau» répond à un besoin: entre le taxi et le bus, il n'y a aucun véhicule!

Capable d'accueillir 20 passagers (y compris « à mobilité réduite » grâce à une hauteur de plancher qui coïncide avec celle du trottoir), le Microbus a été conçu pour être mû électriquement...

D'où son appellation qui fleure bon le jargon économique actuel: «nouvelle solution de transport urbain collectif propre»!

Moteur thermique

Mais à l'époque, le marché ne pouvant procurer à Gruau une batterie suffisamment fiable, le carrossier mayennais se contente d'équiper son «bébé» d'un moteur thermique propre avec filtre à particules.

Et ce tout en surveillant comme le lait sur le feu les avancées technologiques en matière d'accumulateurs électriques...

40 villes

Sans surprise, le 1er Microbus est acheté par la Ville de Laval alors dirigée par un maire féru de nouvelles technologies, un ancien ministre de la Recherche (sous Juppé et Raffarin), François d'Aubert.

Depuis 2004, près de 200 Microbus circulent dans une quarantaine de villes (Bourges, Lourdes...) et Gruau en produit autant par an sur son site principal de Saint-Berthevin (banlieue ouest de Laval).

Les batteries Bolloré

Outre une formule hybride, le Mayennais a aussi conçu deux Microbus électriques dont les batteries continuent de satisfaire leurs utilisateurs sans toutefois être assez performantes pour avoir droit à une production en grande série...

Pendant ce temps, près de Quimper, dans son usine Batscap d'Ergué-Gabéric (29), Vincent Bolloré investit 1 milliard d'euros pour produire des batteries capables de stocker cinq fois plus d'énergie que les autres...

Des batteries n'exigeant aucun entretien, d'une durée de vie de 200 000 kilomètres et rechargeables en quelques heures.

Leur petit nom ?

LMP : Lithium Métal Polymère...

Blue Car

Associé au constructeur italien Pininfarina, le grand capitaine d'industrie breton prépare la voiture électrique du IIIe millénaire, la Blue Car, qui doit sortir fin 2010...

Sollicité par Gruau, il accepte de s'associer avec lui pour proposer aux collectivités locales des Microbus propulsés par ses batteries LMP (que Bolloré fabrique également dans une usine canadienne située près de Montréal...)

Joint venture

En 2008, les deux groupes investissent 10 M€ pour constituer une joint venture à 50/50 : Gruau Microbus. Dirigée par un ingénieur qui connaît le monde des batteries comme sa poche, Alain Zelverte, elle a pour objectif de concevoir, produire et commercialiser une gamme de véhicules propres.

Equipé par des batteries LMP, le Microbus électrique devrait satisfaire ses premiers clients au second semestre 2010...

La révolution électrique

Comme l'écrivait Hervé Louboutin dans l'éditorial du Nouvel Ouestd'octobre 2009 : « La révolution électrique est en marche et aucun lobby d'aucune sorte ne pourra l'arrêter ! »

Et de poursuivre, lyrique: «Le partenariat entre les groupes Bolloré et Gruau annonce la couleur. Celle de l'espoir. Qui fera du tout-pétrole d'autrefois le songe-creux de nos peurs passées.»

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

2017  Laval et son histoire   globbersthemes joomla templates