logotype

Les Présidents en visite à Laval

chirac

Quatre  présidents de la République eurent droit à une visite officielle à Laval  : l’élégant Félix-Faure (qui mourut, comme chacun le sait, en galante compagnie), le Lorrain Raymond Poincaré (qui eut à gérer la Grande Guerre), « l’Homme du 18-Juin » Charles de Gaulle et, enfin, le seul à avoir effectué un septennat suivi d’un quinquennat, Jacques Chirac…

 

Félix Faure

Premier Président à être reçu officiellement, l’élégant Félix Faure débarque à Laval le 13 août 1896, dans le cadre d’un voyage de douze jours en Bretagne destiné à accroître le prestige des institutions républicaines.

Un journaliste de L’Echo de la Mayenne rapporte qu’à ce sujet, la République a besoin d’une « visite fastueuse » pour rallier à elle des électeurs davantage attachés à la monarchie de droit divin qu’aux valeurs prônées par les héritiers de Robespierre, Saint-Just et compagnie…

Raymond Poincaré

Le 29 mai 1914, quelques semaines avant le « coup d’envoi » du suicide démographique européen que sera la première Guerre mondiale, Raymond Poincaré vient inaugurer l’usine des eaux de la route de Changé. Il s’agit d’une visite éclair car le Président arrive dans la ville administrée par Victor Boissel à 14 h 45 et repart à 16 h 46 !

Cela dit il n’est pas venu pour rien car l’usine des eaux, près d’un siècle après le passage présidentiel, est toujours en activité !

Le Général de Gaulle

La troisième visite officielle eut lieu en mai 1965 et permit à Laval d’accueillir pour la troisième fois – après le 22 août 1944 et le 10 août 1947 – le Général de Gaulle,  le plus grand homme politique français du XXe siècle (grand par la taille, le talent oratoire et le machiavélisme dont il fit preuve concernant l’Affaire algérienne avec son impayable « je vous ai compris ! »).

Le 21 mai 1965, à 17 h 50, accueilli par le maire Francis Le Basser, « le plus illustre des Français » gravit les marches de l’hôtel de ville revêtues pour la circonstance d’un magnifique tapis qui, Ouest France dixit,  « déployait en cascade son copieux et rutilant métrage jusque sur le trottoir ».

Après avoir rencontré, les notabilités lavalloises et les maires du département, de Gaulle quitte la mairie, prononce un discours sur la tribune installée à cet effet place du 11-Novembre et s’offre un bain de foule… Puis, debout dans sa voiture découverte, il regagne la préfecture où l’attendent le gîte (dodo à 22 h !) et le couvert (consommé doublé de volaille, homard glacé ambassadeur, caneton à l’ananas et fraises chantilly).

Jacques Chirac

Enfin, la 4e visite officielle d’un président de la République date du 24 février 2000 ; ce jour-là, François d’Aubert reçoit Jacques Chirac à l’hôtel de ville. Puis, ensemble les deux hommes partent dans le nouvel « ingéniérium » pour y participer à une conférence-débat sur le thème : La réalité virtuelle dans le quotidien du XXIe siècle.

Après avoir félicité les spécialistes (« qui ont su s’exprimer avec des propos presqu’accessibles à tout un chacun »), le Président qui ignorait ce qu’était une souris informatique quelques semaines auparavant, a salué la percée de Laval dans le domaine de la réalité virtuelle. Puis il a évoqué trois priorités : « soutenir l’innovation », « familiariser les jeunes avec l’ordinateur » et « construire des réseaux câblés à haut débit dans tout le pays ».

L’après-midi, après un déjeuner à huit-clos au 42e Régiment, il a visité le laboratoire et le centre de tri du groupe Séché Environnement puis s’est rendu à la préfecture pour déclamer un discours dans lequel il a indiqué que « notre société ne se réformait plus par voie d’autorité »…

Mac-Mahon et René Coty

Concernant les Présidents et la Ville de Laval, il convient de signaler que deux d’entre eux vinrent à titre privé :  le Maréchal de Mac-Mahon, « qui n’amena avec lui que sa maison militaire et la suite nécessaire au déplacement présidentiel », en 1877 ; et, l’idole de OSS 117, René Coty, le 2 novembre 1955, pour assister, à l'Hôtel de Paris au mariage de son neveu chirurgien à Laval.

Signalons aussi que notre cité a accueilli deux futurs présidents de la République : le premier ministre Georges Pompidou (qui accompagnait Charles de Gaulle en mai 1965) ; et François Mitterrand, reçu par André Pinçon le 9 septembre 1974…

Enfin, le chef-lieu de la Mayenne accueillit également un ancien président de la République deuxième du nom, l’empereur Napoléon III qui vint inaugurer en 1855 le viaduc permettant à la ligne de chemin de fer Paris-Brest de fonctionner !

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

2017  Laval et son histoire   globbersthemes joomla templates