logotype

Pas de sectarisme !

 

mairie-bleueJe tiens à signaler que, contrairement à son successeur, François de Sénert n’était pas un sectaire et n'a jamais obligé ses collaborateurs à être de son camp, de son parti, de sa mouvance.

 

De cela, comme nombre d’hommes de droite d'ailleurs, il se moquait comme d’une guigne ! Quand il est arrivé à la mairie, il n’a viré personne et a gardé à des postes clés des figures dont l’appartenance à la gauche lavalloise était connue. Falot dit Le Creux, lui, n’a pas hésité une seconde à virer les deux communicants dits de droite, Stéphane Bounty et votre serviteur...

Je m'empresse d'ajouter que ce sectarisme ne m’a nullement contrarié car je pars du principe qu’on ne peut donner de bons résultats qu’en bossant pour soi-même ou un "patron" qu’on admire un tant soit peu. Guillaume Falot étant l’un des personnages les plus plats, les plus fades et les plus creux qu’il m’ait été donné de rencontrer dans ma « vie politique », il était hors de question que je pusse avoir envie de le servir.

Ne serait-ce que pour une plaquette…

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

2017  Laval et son histoire   globbersthemes joomla templates