logotype

L'année Jarry (Indigestion)

anne.jarry

Toute ville se doit aujourd’hui de communiquer. C’est-à-dire de faire parler d’elle en organisant des événements susceptibles d’intéresser les media et, si possible, d’attirer la foule… Dans ce registre, la commémoration de la naissance ou de la mort d’un grand homme né au pays est toujours bonne à prendre. A condition toutefois… que le grand homme en question ne soit ni Corneille, ni Bossuet, ni Céline, ni Maurras, ni, dans notre région, Jean Chouan…

Eh oui, il doit être politiquement correct, le grand homme… Alfred Jarry réunissant tous les critères requis (enfin, presque, sa correspondance livre des propos qui laissent penser qu'il pencherait parfois du côté de la monarchie et serait aussi un peu anti... sur les bords), Alfred Jarry étant "commémorable", le père d'Ubu eut droit droit à son année, en 2007, pour fêter le centenaire de sa mort. Il y eut du reste tant de manifestations portant, peu ou prou, sa griffe qu'un programme géant fut installé place du Onze-Novembre (photo)...

La bonne question qui mérite d'être posée est celle-ci : toutes les réjouissances organisées en l'honneur de Jarry lui ont-elles fait gagner un seul lecteur ? Je l'ignore. Ce que je sais, en revanche, c'est que certains Lavallois m'ont avoué avoir, cette année-là, attrapé une indigestion de Jarry et ce sans même avoir eu la (saine) curiosité de lire une seule ligne du père Alfred ! 

La suite, dans le livre…

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

2017  Laval et son histoire   globbersthemes joomla templates