logotype

Le concours de la Résistance (P.I.)

adolf.hitlerDans le numéro d’été, revenant sur le Concours de la Résistance, je plaçai trois petits textes tirés d’un livre remarquable - Les Champs de Braise - écrit par un homme qui l’est encore plus, Hélie de Saint-Marc.

Le premier, je l'ai intitulé Des petits gestes : « Je voudrais insister sur l’humilité des résistants, aujourd’hui oubliée au profit des morceaux de bravoure ou des jeux d’appareil. Un acte aussi banal que celui d’accueillir une boîte aux lettres clandestine n’avait rien de glorieux en soi. » Et Hélie de Saint-Marc d’expliquer : « Un réseau demandait peu de chose à ses correspondants : cacher trois levées par mois au fond d’un tiroir, prêter de temps en temps un bout de garage… mais une fois découvert, ce presque rien prenait une autre dimension, celle de l’héroïsme. Les anonymes pouvaient être arrêtés, torturés et déportés. » 

Le deuxième texte, je l'ai nommé Un choix fort délicat…; comme le premier,  il mériterait d'être lu en introduction de chaque film ou de chaque débat portant sur la Résistance pendant la seconde Guerre Mondiale...

La suite, dans le livre…

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

2017  Laval et son histoire   globbersthemes joomla templates