logotype

Les Thenardier ont disparu ! (commerçants)

alphonse.allaisDès 1997, je constate que les mentalités évoluent. Chez les tenanciers de bar, par exemple. D'où ce petit texte que j'ajoute à la description d'un café qui organise des tournois de fléchettes, le Queen's...

"A cause des Misérables de Victor Hugo, le bistrotier français a longtemps eu une image déplorable, celle de Thenardier, l'exploiteur de Cosette. Radin, sale, avec une trogne de vicelard agressif, épaulé et influencé dans la mesquinerie par une épouse encore plus abjecte que lui. Cette image-là, terrible mais parfois vraie a disparu de derrière les comptoirs ! En tout cas à Laval. Les tenanciers de bar de cette fin de siècle sont jeunes mais responsables, sympa mais fermes dans l'exercice de leur profession, animateurs certes mais avant tout chefs d'entreprise, organisateurs de spectacles bien sûr, mais soucieux de ne pas pousser trop loin les décibels...Des modèles du genre. S'ils présentent chacun des personnalités différentes, tous sont conscients que leur profession a changé et que l'on n'attire plus le chaland avec... de l'alcool !!!Vous aviez déjà constaté ce changement avec l'homme du Spoutnik (Laval Infos n°12), plus porté sur la chanson et la photo que sur les breuvages, et avec l'internaute du Vulcain (Laval Infos n°14). Avec leurs championnats de fléchettes, les patrons du Queen's, de L'Eden et du Windsor rejoignent le club des nouveaux tenanciers, celui de ceux qui ont des idées et, dans la bonne humeur, les mettent en pratique..." 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

2017  Laval et son histoire   globbersthemes joomla templates