logotype

Les conductrices taxées injustement !

sylvie.deslandesAu nom de la parité, de l'égalité des sexes et de la sacro-sainte lutte contre les discriminations, les femmes ont remporté dernièrement une grande, une belle, une magnifique victoire : en 2012 leurs assurances auto seront au même prix que celles des hommes !

 

En voilà une sacrée bonne nouvelle quand on sait qu'au volant, les statistiques le démontrent chaque année, les conductrices ont, dans un accident de la route, trois fois moins de risques d'être tuées et deux fois moins d'être blessées que les conducteurs...

Il va de soi que cette nouvelle "avancée" est une absurdité de première bourre ; pas besoin d'avoir fait Polytechnique, Saint-Cyr ou même l'école de la Salle (c'est mon cas!) pour s'en apercevoir ! Enfin, réjouissons-nous, cette absurdité n'émane point de notre adjointe à la Lutte contre les Discriminations, Sylvie Deslandes  ! Elle a pour auteur(e) la Cour de Justice des communautés européennes, ce qui nous permet, une nouvelle fois, de saluer cette Europe technocratique qui prend un malin plaisir à emmerder (pour rester poli) les contribuables contraints de la financer !

Ce qui est effrayant dans cette affaire (qui ressemble à la récente condamnation de Zemmour suite à ses propos concernant les trafiquants de drogue), c'est le déni de réalité. Les femmes ont moins d'accidents de la route que les hommes, c'est un fait avéré, prouvé, indiscutable. Qu'importe ! Veux voir qu'un sexe et qu'un tarif ! Question : comment, après pareille absurdité (j'y reviens) ne pas conspuer tous ceux qui nous gouvernent avec le mot Europe à la bouche et le drapeau bleu garni d'étoiles à la boutonnière ?

Oui, comment respecter des gouvernants qui acceptent d'entériner des décisions pareilles, contraires à tout bon sens et à toute justice ? Que ces derniers ne viennent pas après verser des larmes de crocodiles quand les électeurs vont à la pêche les jours de scrutin ! Espérons seulement que cet épisode aura au moins un aspect positif : touchées au portefeuille (là où ça leur fait le plus mal !), les chiennes-de-garde-qui-ne-peuvent-pas-se-passer-de-voiture réfléchiront peut-être au bien-fondé de leur combat d'égalitaristes forcenées. A moins qu'elles ne décident de... rouler à vélo !

Mais au fait qu'en pense notre chère Pudibonde de la Parité ? 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

2017  Laval et son histoire   globbersthemes joomla templates