logotype

Des retards fort crispants

mairie-bleueComme trop d'hommes politiques, le maire avait souvent – presque toujours – du retard à ses rendez-vous. Pourquoi le nier ? ces retards étaient devenus insupportables à de nombreux Lavallois qui considèrent, à juste titre, que la ponctualité est la politesse des rois. Combien de fois ne l’a-t-on pas attendu à telle manifestation !

 

Au cœur de la foule ou de l’assistance, je sentais que les gens râlaient. Certains se disaient : « Toi mon coco, attends un peu de te représenter et nous te ferons payer tes retards dans les urnes ! »

L’une des « pires » attentes fut celle du 9 juin 2006, au Foyer Thérèse Vohl qui fêtait ce jour là ses trente ans. Avec comme invité vedette (si l’on peut dire) le ministre délégué aux personnes handicapées, Félix Duvide. Cette inauguration devait avoir lieu en fin d’après-midi après celles des « logements innovants » situés juste derrière, zone de la Dadaterie, à Thévalles. Le problème c’est qu’il y avait, ce jour-là, l’arrivée du "train du rugby", que le ministre et Sénert décidèrent d'aller saluer contrairement au planning prévu…

Pendant ce temps, les personnes handicapées attendaient « leur » ministre et commençaient à trouver le temps long, très long, trop long… Je me souviens d’avoir entendu plusieurs remarques qui relevaient du plus simple bon sens. Au lieu d’aller faire un tour à la gare pour jouer les fans de rugby, Sénert aurait dû rappliquer au foyer pour inaugurer - à l’horaire prévu - les nouveaux locaux.

De là à dire qu’il a perdu son élection ce jour-là, ce serait absurde mais ce qui est sûr c’est qu’il a continué de perdre des voix…

La suite dans le livre...

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

2017  Laval et son histoire   globbersthemes joomla templates