logotype

La Maçonnerie à la bibliothèque (Exposition)

blasonDurant l’automne, une expo a célébré « 250 ans de franc-maçonnerie en Mayenne ». Organisée par le Cercle Philosophique et Culturel Lavallois (CPCL), elle a présenté panneaux, documents et objets susceptibles d’attirer à la bibliothèque municipale de nombreux curieux. J’en faisais partie bien sûr, et en ai tiré un article assez copieux dont voici un extrait...

« Avis aux esprits libres qui aiment à donner leur avis sur la maçonnerie en général et certains membres présumés de la confrérie en particulier : soyez discrets sur le sujets… car les frères sont environ 200 en Mayenne (hélas : l’expo ne donne pas leurs noms !). Ces initiés se réunissent à Château-Gontier, Ernée, Mayenne et Laval, une ville à forte densité maçonnique. En effet, les quatre plus importantes obédiences du pays y ont actuellement une loge : Volney, du Grand Orient de France (1911), les frères et sœurs de la loge mixte Travail et Sérénité, du Droit humain (1934), les frères de la loge Ambroise Paré, de la Grande Loge Nationale Française (1963) et, depuis 1988, les frères de la loge Confiance et Tolérance, de la Grande Loge de FranceSeule la franc-maçonnerie 100% féminine n’est pas représentée en Mayenne… »

Bien sûr, l'exposition évoque aussi les liens entre loges… « Volney, Travail et Sérénité et Confiance et Tolérance partagent le même temple (« le lieu où se déroulent les tenues »), qu’elles ont la même devise (Liberté, Egalité, fraternité) et, entre elles, des relations fraternelles très fortes… Non concernée par l’exposition, la loge Ambroise Paré « n’entretient pas de relations officielles » avec ses consoeurs. Et la plaque de l’exposition de donner cette explication (qui surprendra certains catholiques) :

« Son obédience – la GLNF – refuse toute relation avec les autres associations maçonniques françaises qu’elle juge irrégulières car elle exige de ses membres la croyance en Dieu et en Sa volonté révélée excluant ainsi ipso facto les agnostiques et les athées. » J’avais glissé en bas de page la phrase suivante : Depuis 1983, une déclaration de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi a réaffirmé l’interdiction pour un catholique d’adhérer à la franc-maçonnerie sous peine de faute grave…

La suite dans le livre...

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

2017  Laval et son histoire   globbersthemes joomla templates