logotype

Le patois mayennais (C'était Laval)

marcel.paillardEn mai, dans le numéro 93, à l’occasion du 25anniversaire d’un livre savoureux consacré au Patois Mayennais, j’utilise un C’était Laval pour dire tout le bien de cet ouvrage que j’ai parcouru gamin des dizaines de fois car mes parents, en bons mayennais qui se respectent, l’avaient acheté dès sa parution (pour info, 3 500 exemplaires furent écoulés dans les trois mois qui suivirent sa parution !). Cet article me permet de rencontrer l’un des auteurs de ce best-seller : Marcel Paillard (photo), qui avait succédé à Francis Robin, l'initiateur de ce beau projet qu’un cancer empêchera de mener à bien... 

Dans ces deux pages titrées Heulà k’c’é-ti eun bon livre ! j’évoque les séances de travail du cercle Jules-Ferry et le fait qu’elles se soient concentrées sur quelques mots-clés : la ferme (pas celle, grotesque, de TF1… la vraie ! celle qui a droit à notre respect éternel), les travaux, le paysan, la vie au village, les traditions… Je place trois superbes illustrations réalisées par un ancien prof de dessin du lycée Paré, le Père Bouvet, ainsi qu’un texte qui me met toujours en appétit quand je le relis : On tue le cochon 

Pour en savoir plus sur cette langue savoureuse, cliquez ici.


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

2017  Laval et son histoire   globbersthemes joomla templates