logotype

Avez-vous prévenu sa veuve ? (Réaction)

trehetDans Les Elus au charbon, l’adjoint aux Services Industriels et Commerciaux,le centriste Jean Guette-Au-Trou, revient sur les actions menées durant la première mandature de François de Sénert : « Ce fut une période passionnante ! Hélas elle fut marquée par la maladie, dès 2000, puis, par la disparition, en 2002, du directeur des Services Industriels et Commerciaux, le regretté Jean Tréhet. » Lequel s’occupait du service des Eaux, de l’Assainissement et de l’Environnement…

 

Pour illustrer la page, je mets trois photos de Guette-Au-Trou : l’une en train de montrer son composteur, une autre avec le patron de la cuisine centrale lors de la Décade des Papilles Gustatives et une troisième, la meilleure, avec Jean Tréhet. Icelle me valut un imèle d’une collègue « très choquée à la lecture du dernier Laval Infos de voir une photo de Jean Tréhet. Son décès est récent et la parution de cette photo (avec un commentaire très douteux) me paraît fort déplacée. »

Et de poursuivre :  « J’ose espérer que vous avez eu la délicatesse de contacter auparavant sa femme. » Bien sûr que non, je n’avais pas prévenu sa veuve ! Ni son frère, ni sa sœur, ni ses parents (s’il en a encore) ! Depuis quand faut-il l’autorisation d’une veuve ou d’un parent pour vanter le travail d’un mari défunt, montrer qu’on pense encore à lui, qu’on ne l’oublie pas, qu’il n’est pas mort dans notre coeur… En revanche après cet imèle, l’un des premiers que je reçus (au bureau, pas d'Internet à la maison, pas encore, le bon temps !), je me fis un devoir d’appeler la veuve en question…

La suite, dans le livre…

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

2017  Laval et son histoire   globbersthemes joomla templates