logotype

Le 42e régiment (Nouvelle grandiose)

rgimentAlors que nombre de villes s'inquiètent (à juste titre) des conséquences de la loi de programmation militaire (1997-2002) sur leur économie locale, Laval accueille la réforme avec le sourire. Et pour cause ! Non seulement son 38e régiment de transmission sera remplacé (il aurait pu ne pas l'être !). Mais en plus, le nouvel arrivant, le 42e du même nom, sera exclusivement composé d'un millier de professionnels...

Il s'agit d'une grande, d'une excellente nouvelle pour l'économie lavalloise quand on sait qu'un régiment professionnalisé représente un pouvoir d'achat 2,5 fois supérieur à celui d'un régiment d'appelés (genre 38e). En effet, dans une unité professionnelle, les hommes bénéficient de soldes nettement supérieures et de primes plus fréquentes. Leurs familles créent des emplois, suscitent l'ouverture de commerces, d'infrastructures culturelles et sportives et empêchent parfois la fermeture de classes scolaires. Pour François de Sénert, qui a su démontrer dans cette affaire qu'un Ministre-Maire était un atout pour Laval, c'est peu dire que c'est un succès de chez Succès.

Pour résumer : Vive la réforme ! Vive Sénert ! Vive la France ! 

La suite dans le livre...

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

2017  Laval et son histoire   globbersthemes joomla templates