logotype

Le grand retour du covidé (2) : véreux, cache sexe, Boris Le Lay, "Le covidisme dans la révolution mondiale"...

Cher JCG, j'ai cru comprendre que, durant votre convalescence,  vous ne souhaitiez guère croiser des gens de connaissance qui, ayant reçu l'injection transgénique en phase expérimentale, seraient tentés de vous demander de les imiter… Vous êtes bien renseigné ! et j'ai même deux ou trois amis que je n'ai aucune envie de voir en ce moment à cause de cette «folie covidienne» qu'ils ont acceptée, cautionnée et encouragée en se faisant picouser, le plus souvent sans savoir ce qu'il y avait dans la seringue ! J'ajouterai que je souhaite d'autant moins les croiser qu'il y a désormais dans les hôpitaux nettement plus de «vaccinés»  que de «purs-sangs» ! Sachant cela, je me vois mal supporter plus de deux minutes un type qui, ayant reçu une, deux ou trois doses, envisagerait de me faire culpabiliser parce que je refuse un «vaccin» dont l'inefficacité crève l'écran, si j'ose dire.

Vous avez des preuves, j'imagine ! Bien sûr ! Je suis d'ailleurs en possession depuis hier matin d'un petit document officiel (il porte les couleurs de la raie-publique dite française) que j'ai imprimé hier (après l'avoir découvert sur le réseau social Twitter) ; il s'agit du tableau détaillé des décès covid pour la  journée du 19 décembre ; un score net et sans bavure - et récemment évoqué par Philippe de Villiers sur une chaîne «merdiatique» : en gros les «vaccinés» représentent 67% du total…

Sachez cher Bois-Renard que ce document sera dans ma poche le 24 décembre au soir car je réveillonne en compagnie de personnes qui, pour la plupart,  ne jurent que par la sacro-sainte «vaccination» ! Comme ils savent que la covid m'a mené en «réa» d'aucuns pourraient avoir envie de me vendre leur saloperie de picouse en phase expérimentale…

Ce tableau devrait les calmer. Du moins je l'espère car la croyance en la bienveillance gouvernementale relève de la foi…  Mais comment, un seul instant, peut-on croire que des types comme Véran, Castex et Macron puissent vouloir le bien des abrutis de citoyens que nous sommes ? Ces types sont des menteurs, des profiteurs, des agents du Nouvel Ordre Mondial surtout ! Et comment croire qu'eux-mêmes soient «vaccinés» ?

Enfin bon, j'aurai mon document dans ma poche de costard, prêt à dégainer à la première injection euh… pardon… à la première injonction à la vaccination ! (rires)

Pourrez-vous me faire parvenir le nom du site sur lequel vous avez trouvé ce document qui peut réduire au silence certains emmerdeurs…  Ah, ça  me fait plaisir que vous me le demandiez  car, ce midi, j'ai voulu l'offrir à quelqu'un qui l'a refusé…

Qui  ça ? Une pharmacienne qui bosse un jour par semaine dans l'officine où j'ai mes habitudes ! J'ai indiqué à cette dame, il est vrai avec un sourire et un ton de vainqueur, ce mirobolant 67% en lui demandant si elle voulait une affiche permettant de le faire connaître à ses clients…  Elle n'a pas ri (les injectés manquent souvent d'humour) et m'a répondu que ça prouvait qu'il fallait… «rapprocher les dates de rappel», à savoir vacciner davantage ! Sidéré par une réponse aussi débile, aussi tarte, aussi minable, j'ai répondu qu'il fallait surtout arrêter le vaccin (et, elle, le pinard ou la gnole, peut-être ?) mais à quoi bon convaincre ceux qui refusent d'user de leur intelligence ?

N'oubliez pas que la covid génère beaucoup de pognon chez plusieurs professions de santé…  Je ne l'oublie pas, rassurez-vous, pas plus que la célèbre formule de Maître Fuellmich : «Le vaccin n'a jamais été apporté pour le covid. Le covid a été apporté pour le vaccin.» Et ce grand avocat de poursuivre : « Une fois que vous avez réalisé cela, tout fait sens. »

Le Gouvernement, lui, continue de marteler son discours censé nous pousser à nous faire tous «picouser» :  vaccination = protection des individus…  Bien sûr ! Il est dans son rôle de VRP de Pfizer, une multinationale plusieurs fois condamnée pour escroquerie, qui réalise actuellement 1 000 dollars de profit à la seconde (alors les syndicats !, on continue de s'écraser ?), et que notre président connaît très bien pour avoir participé à la vente de sa division nutrition à Nestlé quand il était banquier chez les «Roro», une famille d'intouchables. Et qu'on ne vienne pas me dire qu'il s'agit d'un hasard…  

Expert en ingénierie sociale, le Gouvernement profite des «fêtes de fin d'année» pour faire voter  la transformation du  passeport sanitaire en passeport vaccinal. Un cran de plus sera franchi  avec ce passeport puisque le test ne suffira plus pour entrer au restaurant, dans un train, une bibliothèque, une salle de cinéma… Il faudra que vous ayez eu droit au «vaccin», que la brillante généticienne Henrion-Caude nomme «une injection de code génétique sur des gens sains qu'on veut reprogrammer». Il faudra que vous ayez un passeport vaccinal complet !  Effrayant, non ? D'autant que ce «vaccin» devra être renouvelé tous les quatre mois, voire moins…

Puis viendra l'étape suivante, qui arrivera du reste peut-être en même temps, tout dépendra des amendements discutés par les partis politiques la semaine prochaine : ce «passeport vaccinal» sera obligatoire dans les entreprises, ce qui signifie que vous perdrez votre emploi si vous le refusez…  Mon expérience du chômage me permet de ne pas trembler à l'idée de me retrouver de nouveau sans travail rémunéré mais… pourrai-je rester chez moi si je ne gagne plus un kopeck de ma vie ? Et jusqu'à quand aurai-je un chez moi ?  

Je pense surtout à mes enfants car nous ne les avons pas mis au monde pour qu'ils soient obligés de vivre sous la coupe de dégénérés comme «micron», «véreux», «attal», «schiappa»… une armée de petites frappes qu'on subit depuis trop longtemps et qui, surtout, nous empêchent de vivre normalement… 

Permettez que je revienne sur un point que vous avez eu raison d'évoquer lors de votre avant-dernière question : c'est très important que vous mentionniez l'expertise du gouvernement dans le domaine de l'ingénierie sociale car, effectivement, ils avaient lancé le passeport sanitaire le 12 juillet et il lance le «passeport vaccinal» et - je viens de l'apprendre à l'instant - l'autorisation de vacciner les 5-11 ans  à quelques jours (heures) de  Noël… Nous ne sommes donc pas en état de nous réunir pour organiser une quelconque manifestation…

Ainsi les fêtes de famille seront gâchées pour des millions de Français qui craignent que 2022 ne soit encore plus pourrie que 2021… Je n'ai jamais autant appréhendé un réveillon de Noël, jamais ! Il est vrai que je n'ai jamais pensé un seul instant que je pourrais un jour dîner avec des «picousés pfizer» qui pensent que le trio "véreux, micron et cache sexe" puisse vouloir leur Bien... Alors que ce sont vraiment des ordures, des pourris, des fumiers… Je ne peux pas employer d'autres mots ; désolé pour les lecteurs que ce vocabulaire choquerait…

Il est vrai que les récentes déclarations de cache sexe sont scandaleuses ! Le mot est faible ! Quand ce pitoyable pingouin de premier ministre parle de la vaccination des enfants comme d'une «nécessité», oui vous avez bien lu : une «nécessité» ! alors que les enfants n'attrapent pas la covid et que le «vaccin» en question est en phase expérimentale, oui ce sale type franchit une ligne rouge et mérite d'être puni sévèrement. Très sévèrement. J'espère que cette tête de gland n'aura jamais de retraite… Ou alors, qu'il la passera à genoux dans une cellule, avec un crucifix à ses côtés…

Quant à «véreux» le menteur, l'arnaqueur, je préfère ne pas en parler... Ce type doit être sacrément protégé pour nous prendre ainsi pour des imbéciles. Car tôt ou tard, il aura des problèmes. Tous les monstres ne meurent pas dans leur lit, vous le savez…

En fait, j'y pensais l'autre matin en découvrant les informations : avec «micron» au pouvoir, c'est tous les jours que ses ministres nous emm. ! Oui, TOUS LES JOURS ! Ces monstres ne s'arrêtent jamais ! Il y a encore quelques années, les ministres partaient en vacances et certains fêtaient Noël car ils croyaient au Petit Jésus !

Ah, je l'avoue sans vergogne : il y a vraiment des jours où j'aimerais être... Rambo ! Je m'inviterai alors au conseil des ministres et donnerai libre cours à mon anti-républicanisme de plus en plus nerveux... Je suis persuadé que beaucoup de Français apprécieraient mon «travail»...

Revenons au chantage au vaccin… Vous avez vu aussi ce minable de président d'une association de commerçants qui a joué au non-vacciné repenti ? Un certain Pombini, Petitkiki, un nom comme ça… Oui, et j'ai appris que cet ancien candidat de la République en marche (à la députation, je crois) avait tout inventé, tout ! Il est vrai qu'il a pu compter sur l'appui de la plus grande chaîne de désinformation du pays, BFM-WC. Il y a encore quelques années, des scènes comme celle-là auraient été montrées du doigt et les coupables, sévèrement punis. Et discrédités à vie ! Mais quand on sait qui finance BFM-WC, l'apatride Drahi, et qui la dirige, Fogiel, encore une…

Autre sujet de culpabilisation : les «purs-sangs» qui se retrouvent à l'hosto coûtent cher à la collectivité… Oui, j'ai lu ce genre de critique et n'ai pas besoin d'une semaine de réflexion pour donner une réponse à ceux qui la formuleraient devant moi : 1° Comptez-vous appliquer cette mesure aux vaccinés qui sont plus nombreux que les «purs-sangs» à l'hosto ? ;  2° On ne vous sait pas si sourcilleux quand la France soigne - via l'A.M.E. qui nous coûte un milliard d'euros par an - des dizaines de milliers d'étrangers qui n'ont jamais cotisé un centime ! 

Revenons à ce que vous affirmiez au début de cet entretien : votre crainte de tomber sur un convive «picousé» qui voudrait vous convaincre. Vous êtes certain de ne pas vouloir tenter cette expérience ? Ce serait pourtant un excellent exercice de maîtrise de soi... (rires). Oui ! ou plutôt non !, car j'ai déjà testé ce genre d'épreuve et force est de reconnaître que cela a plusieurs fois dégénéré.. Tenez, par exemple, en début de semaine dernière, j'ai eu au téléphone un accrochage avec un très bon ami «vacciné» qui était convaincu d'un truc complètement dingue me concernant…

Lequel ? Il pensait qu'en «réa» à l'hôpital de Laval,  je regrettais de ne pas avoir pris l'injection (qu'il nomme, lui, «vaccin») ! «Que non !, lui dis-je, c'était pour moi une source de bonheur au contraire ! Suis faible, oui, mais au moins ne suis-je pas «vacciné» transgénique !»

Et alors ? Le pote l'a mal pris et s'est légèrement échauffé… Il n'a pas non plus apprécié que je lui parle des «vaccinés» qui sont à l'hosto (et plus nombreux que les «purs-sangs», un article paru dans Le Parisien le confirmait la veille ou l'avant-veille de  notre accrochage) et du fait que le virus qui l'affole tant ne tue pas 1% de ceux qui l'ont chopé !  

Bref, il perdait son calme et, partant, m'a raccroché au nez sans me rappeler dans la foulée.

Macron aurait été satisfait de cette brouille, qui sera peut-être définitive compte tenu du «passeport vaccinal» qui entrera en vigueur début janvier… Car il faut avouer qu'il fait tout pour que les Français se déchirent sur le sujet ! Oui, la division de nos concitoyens fait partie du plan diabolique que les mondialistes poursuivent sans relâche ! Un plan que je n'ai pas eu l'occasion d'évoquer avec l'ami vacciné qui m'a raccroché au nez…

Vous le regrettez ? Oui, car j'aurais voulu lui parler d'un excellent ouvrage que je lis présentement, le témoignage d'un médecin généraliste, un certain Serge Suline (nom d'auteur, forcément) : Le covidisme dans la révolution mondiale, J'aurais voulu lui lire les premières pages de ce livre, qui disent tout. Enfin, ce qu'il faut retenir et divulguer autour de soi… Et si vous le permettez, si ma voix ne vous fatigue pas, pas encore… 

Allez-y cher JCG…

« Depuis deux ans nous assistons à un scénario mondial qui se déroule devant nos yeux, les Français découvrent à l'occasion de cette crise dite sanitaire un certain nombre de personnages et de projets de transformations radicales de la société qui nous sont présentés comme inévitables. Ce changement de paradigme, ce que certains appellent la 4e révolution industrielle, est une révolution numérique qui implique un certain nombre de changements importants dans notre mode de vie.

La "pandémie "à covid 19 semble être le prétexte idéal pour rendre légitimes ces changements dont l'agenda semble programmé depuis longtemps.

Les mondialistes, qui sont derrière ce vaste projet de nouvel ordre mondial, sont de toute évidence parfaitement bien organisés sur toute la planète et de manière quasi-simultanée. Un projet global aussi complexe demande des moyens humains et matériels considérables ainsi que des organisations mondiales qui agissent de manière parfaitement coordonnées. »

Bien vu ! Très juste… Oui mais attendez la suite…

« Le projet des mondialistes est ambitieux, il s'agit ni plus ni moins de remodeler la société de telle sorte que les nouvelles conditions soient conformes à leurs intérêts.

Cette oligarchie internationale contrôle les banques centrales et la haute-finance, des multinationales, des fondations et réseaux aux pouvoirs supérieurs à ceux des Etats-nations. Leur projet implique une grande réinitialisation du monde ancien (The Great Reset) vers un monde nouveau dans lequel l'Homme sera asservi complètement à la machine, marqué et pucé comme les animaux.

Ce projet, s'il arrive à son terme, pourrait mettre un terme définitif à l'histoire telle que nous la connaissons. Pour atteindre leur objectif il faut d'une part imposer à tous une identité numérique et d'autre part réduire de manière drastique la population mondiale. »

Tout est dit, et bien dit ! Oui, mais si vous me le permettez, pendant qu'on y est, je souhaiterais ajouter quelques lignes supplémentaires…  Vous avez mon autorisation…  

« Cette guerre que les mondialistes ont déclenchée contre leurs peuples n'est pas ordinaire, c'est une guerre hybride associant différents types d'opérations et d'armes.

Il s'agit d'abord d'une guerre économique, la crise terminale d'un système spéculatif financier qui arrive en bout de course. Les Etats sont devenus des coquilles vides, ils ont perdu leurs principales prérogatives au profit du fait économique, en particulier avec les banques centrales et la privatisation de la création monétaire. C'est une guerre de domination totale du monde, sur tous les plans : culturel, judiciaire, médiatique, social, éducatif, médical, agro-alimentaire, moral, familial.

Dans cette guerre il existe un aspect cognitif qui s'exerce notamment par le contrôle et le renversement du langage. C'est une guerre contre l'intelligence, contre toute forme de pensée autonome.

Au final c'est une guerre spirituelle qui est engagée depuis la nuit des temps contre le genre humain et dont l'un des enjeux  principal est la déconstruction du réel et la perte des âmes. »

De nouveau très clair et… très effrayant… Vite, la suite…

« L'objectif de cette guerre est d'établir une société de contrôle absolu sur le modèle chinois en utilisant les technologies numériques. Le pass sanitaire avec son QR code (forme papier ou sur le téléphone portable), n'est qu'un étape vers l'obligation de porter en permanence un identifiant numérique. Le but est de pouvoir contrôler tous les êtres humains de la planète, de leur naissance à la mort.

L'implantation des humains rendra le processus irréversible, ce sera alors une humanité transformée et la naissance d'un monde post-humain.

Dans ces conditions, il y aura une disparition totale du libre-arbitre et de toute forme de spontanéité : ce sera un régime totalitaire mondial.

La création d'une monnaie unique ou crypto-monnaie, sera la pierre angulaire du contrôle absolu rendu possible en utilisant la "technologie 5G" qui est en train d'être mise en place. »

Excellent ! Oui, et je m'arrête là, sinon autant recopier le livre en entier qui évoque des généralités - comme celles que je viens de citer - mais aussi, et surtout, son vécu de médecin généraliste «licencié» pour avoir refusé l'injection…

C'est formidable, vraiment ! Oui, et il parle aussi de cette caste mondiale qui est aux commandes, qui nous considère comme du bétail. Bref, il s'agit d'un livre que je vous recommande très fortement…

Il faudrait surtout faire passer le message aux Mayennais, leur dire que des fumiers les mènent à l'abattoir et que les politiciens qu'ils élisent sont complices, et parfois sans le savoir…  Le problème, c'est que la plupart des Mayennais sont incapables de comprendre cela. Car, obéissants de nature, ils n'imaginent pas une seconde qu'ils sont «gouvernés» par les pires pourris de notre histoire (qui en a quand même compté un grand nombre, notamment pendant la Révolution). C'est la raison pour laquelle il me tarde de retourner à la Librairie française où 98% des clients ont refusé l'injection et se situent du côté de ceux qui ont compris…

Encore quelques jours de patience et vous serez comblé… Oui mais je vous avoue avoir quelques inquiétudes concernant le «passeport vaccinal» qui sera obligatoire début janvier 2022... Je n'imagine pas les saligauds qui entravent nos libertés pour mettre en place leur gouvernement mondial, je n'imagine pas ces pourris laisser notre commerce en paix, et ne pas lui imposer le sinistre passeport précité… Dans ce cas...

Ecoutez, nous verrons… ne gâchons pas la (relative) quiétude de l'heure présente avec les (terribles) ennuis de demain… Vous avez raison, Bois-Renard. Revenons du reste à votre convalescence lavalloise qui, manifestement, ne vous empêche pas de «touiter» à tout-va ! N'ayant point de smartphone permettant de surfer sur l'internet en dehors de mon bureau de Laval, j'avais beaucoup de retard dans ce genre d'exercice, qui, outre qu'il me permet d'écrire chaque jour en respectant une brièveté qui me sied, me donne l'occasion de «militer» contre le plus grand danger du moment : la fameuse vaccination obligatoire. Car, chaque jour, de nombreux exemples me confirment que l'injection transgénique en phase expérimentale est une opération risquée, dangereuse…Avec d'innombrables effets secondaires - y compris chez les sportifs de haut niveau, pourtant habitués à une vie saine. Mais bien sûr, les «merdias» restant muets, le gros du troupeau n'en entend jamais parler !

Pourtant des associations se créent, des blessés se regroupent, des procès sont en attente, etc. Oui, mais le type qui n'écoute les infos que sur BFM-WC, LCI, CNEWS et les chaînes les plus anciennes du Paysage Audiovisuel Français ne le sait pas ! Moi j'apprends ce que je sais sur twitter le plus souvent. C'est le professeur untel qui me donne telle information, l'ancien médecin révoqué - parce que non picousé - qui m'apprend tel effet secondaire, etc. Et, dans la foulée, je balance ce «touite» qui m'a plu, rassuré, confirmé dans ce que je pense, je le balance à des gens qui me font l'honneur de me suivre et de lire ma prose…

Vous allez me dire que mes «touites», le plus souvent furibards, ne font pas avancer le schmilblick, que les partisans de la «vaccination» se tamponnent le coquillard de mon petit point de vue, etc. C'est vrai ! mais pour tout vous dire : «touiter» me fait un bien fou et me permet d'apporter ma petite pierre à l'édifice de la résistance «anti-vaccin».

Bien sûr, j'ai aussi pleinement conscience de ne pas toujours être sur les sommets de la pensée, d'être parfois beaucoup trop sec, beaucoup trop violent, beaucoup trop vulgaire aussi, ce que me reprochent deux de mes enfants qui suivent également ma production «touitérienne»…

C'est vrai que parfois, votre vocabulaire… Oui, et je le déplore après coup car je n'arrive plus à me calmer quand mes doigts sont devant le clavier pour évoquer  «micron», «véreux»,« cache sexe», le trio infernal ! J'ai un tel mépris  pour les politiciens en général et ces trois-là en particulier que je ne saurais exprimer un avis les concernant avec retenue, respect, politesse… Il faut que je crache mon aversion, mon mépris pour ces fumiers en col blanc… Oui, je l'avoue, je me lâche ! Au risque de choquer certains «suiveurs» plus exigeants, peu habitués à ce qu'on «touite» comme un charretier… 

Mais bon, personne n'est obligé de me lire !

Maintenant, pour conclure sur ce sujet, si vous me permettez, comment se fait-il qu'il y ait une grosse, une énorme majorité de Français qui, si j'ose dire, continuent de marcher dans la combine, malgré toutes les bonnes raisons de penser que le Gouvernement se fout de notre tronche depuis le départ… C'est une très bonne question, aurait dit Georges Marchais jadis, et je vais y répondre (il aurait peut-être dit : «Répondir», pour faire volontairement une faute de français de nature à l'identifier aux classes laborieuses censées moins maîtriser la langue française que les bourgeois…). Je vais y répondre en citant des lignes d'un homme courageux et talentueux, un homme qui n'a aucun point commun avec Marchais, je pense au celte Boris Le Lay qui, comme vous le savez, la France étant devenue une dictature, est exilé au Japon depuis de longues années.

Les lignes suivantes expliquent beaucoup de choses et témoignent d'un fait bien sinistre : nous ne sommes pas sortis de l'auberge…

« Malgré le pass sanitaire, fermeture des boîtes de nuit pour 4 semaines reconductibles annoncée par Jean Castex. Les vaccinés sont déboussolés !

Un historien s'était penché sur le système soviétique et sa gestion des masses. Très souvent, les observateurs étrangers se demandaient comment le système communiste pouvait tenir avec ses ordres et décrets absurdes, souvent contradictoires. Ce n'est qu'après la chute de l'URSS que cet historien a percé le secret : les ordres absurdes voire aberrants n'étaient pas le fruit d'une mauvaise gestion ou d'une bureaucratie incapable. C'était le résultat d'une étude psychologique des foules très poussée menée par les communistes. Il leur était apparu qu'humilier les gens en les faisant obéir à des ordres absurdes renforçait leur obéissance car ils n'osaient pas se dédire de peur d'admettre qu'ils avaient agi comme des imbéciles auparavant. En utilisant l'orgueil des gens de cette manière, le système communiste créait un phénomène d'engrenage irréversible.

Le système peut aller très loin, tout simplement parce que les gens préfèrent sauver la face plutôt que d'admettre leur stupidité. »

Des lignes à faire lire autour de soi car elles expliquent beaucoup de choses, en effet. JCG, j'imagine que depuis que vous avez quitté l'hôpital vous avez retrouvé le goût de la lecture… Oui, cette fois, c'est reparti comme en 14 ! et  j'ai achevé deux excellents ouvrages rien que durant les dix premiers jours. Mais comme nous discutons depuis longtemps…  je vous propose de vous en parler dans la troisième partie de notre entretien, qui aura lieu demain ou après-demain.

Demande acceptée ! A demain, cher JCG ! A demain Bois-Renard !

2022  Laval et son histoire   globbersthemes joomla templates